Partie 2 Galerie des portraits

Buste de Commode

0%
Buste de Commode
Buste de Commode
Buste de Commode
Buste de Commode
Buste de Commode
Buste de Commode
Buste de Commode
Buste de Commode
Données biographiques
161 - 192
Empereur de 180 à 192
Date de création
Fin de l’année 180
Type
III ou « Vatican, Busti 368 »
Matériau
Marbre de Paros II, Chorodaki
Dimensions
H. 44 x L. 39 x P. 23,5 (cm)
Numéro d’inventaire
Ra 118

Le sinistre empereur Commode, fils de Marc Aurèle et de Faustine la Jeune, fut le dernier représentant de la dynastie des Antonins. Il naquit dans la villa familiale, située au sud de Rome, dans les monts Albains, à Lanuvium. Petit-fils d’Antonin le Pieux, il passa son enfance à la cour et fut associé par son père à l’Empire alors qu’il n’avait que seize ans. Son règne personnel dura douze ans et demi, une période durant laquelle les types iconographiques de cet empereur, fasciné par la gladiature, furent nombreux. On dénombre en effet huit voire neuf types : trois de l’enfance et cinq ou six de l’âge adulte.

Le type III, auquel appartient le buste toulousain, fut créé à l’avènement du prince comme seul empereur à la mort de son père, en 180. Il est ainsi généralement daté des derniers mois de l’année. Ce portrait montre pour la première fois l’empereur portant une barbe complète, couvrant les joues et le menton. Commode est alors âgé de 19 ans, il est désormais un adulte. On connaît une dizaine de répliques de ce type, aujourd’hui conservées au Vatican, dans la Sala dei Busti (368, inv. 617, tête de série, ou « Leitstück », de ce type, en raison de sa qualité et de son état de conservation), Vatican encore, Loggia Scoperta (25 [16]), à Copenhague (Glyptothèque Ny Carlsberg 715, inv. 1901), à Liverpool (Ince Blundell Collection 438), Malibu (J. Paul Getty Museum, inv. 92.SA48, autrefois à Castle Howard), à Mantoue (Palazzo Ducale, inv. 6730), qui représente l’exemplaire le plus proche, à bien des égards, de celui de Toulouse, Naples (Museo nazionale), Paris (Louvre MA 1127), Rome (Musée des Thermes 699, inv. 124489).

L’œuvre du musée Saint-Raymond est caractérisée par une imprécision de la chevelure et une sorte d’imprécision au niveau du visage, un étrange flou qui donnent l’impression d’un portrait inachevé. Derrière les oreilles, deux plans de collage et des mortaises sont des traces des fixations de certaines parties qui avaient dû malencontreusement sauter au moment où le sculpteur dégageait le pavillon des oreilles et la nuque.

D’après J.-C. Balty 2012, Les portraits romains , 1 : Le siècle des Antonins, 1.2 (Sculptures antiques de Chiragan (Martres-Tolosane), Toulouse, p. 249-257.

Bibliographie

  • Musée royal de Mariemont 2018 Musée royal de Mariemont (éd.), Au temps de Galien : un médecin grec dans l’Empire romain. Exposition, Musée royal de Mariemont, Morlanwelz, Belgique, 26 mai -2 décembre 2018, Paris ; Morlanwelz (Belgique)
    .
  • Balty, Cazes, Rosso 2012 J.-C. Balty, D. Cazes, E. Rosso, Les portraits romains , 1 : Le siècle des Antonins, 1.2 (Sculptures antiques de Chiragan (Martres-Tolosane), Toulouse
    .
  • Braemer 1952 F. Braemer, « Les portraits antiques trouvés à Martres-Tolosane », Bulletin de la Société Nationale des Antiquaires de France, p. 143‑148
    .
  • Cazes 1999 D. Cazes, Le Musée Saint-Raymond : musée des Antiques de Toulouse, Toulouse-Paris
    .
  • Espérandieu 1908 É. Espérandieu, Recueil général des bas-reliefs de la Gaule romaine, 2. Aquitaine, Paris
    .
  • Joulin 1901 L. Joulin, Les établissements gallo-romains de la plaine de Martres-Tolosane, Paris
    .
  • Rachou 1912 H. Rachou, Catalogue des collections de sculpture et d’épigraphie du musée de Toulouse, Toulouse
    .
  • Rosso 2006 E. Rosso, L’image de l’empereur en Gaule romaine : portraits et inscriptions (Archéologie et histoire de l’art), Paris
    .
  • Wegner 1939 M. Wegner, Die Herrscherbildnisse in antoninischer Zeit (Das römische Herrscherbild), Berlin
    .
  • Wegner, Unger 1979 M. Wegner, R. Unger, « Verzeichnis der Kaiserbildnisse von Antoninus Pius bis Commodus », Boreas. Münstersche Beiträge zur Archäologie, 2, p. 87‑181
    .
  • Musée Saint-Raymond 2011 Musée Saint-Raymond, L’image et le pouvoir : le siècle des Antonins. Exposition, Musée Saint-Raymond, Toulouse, 19 novembre 2011-18 mars 2012, Toulouse
    .
  • Musée Saint-Raymond, Toulouse 1990 Musée Saint-Raymond, Toulouse, Le cirque romain. Exposition, Musée Saint-Raymond, Toulouse, 1990, Toulouse
    .

Pour citer cette notice

Capus P., "Buste de Commode", dans Les sculptures de la villa romaine de Chiragan, Toulouse, 2019, en ligne <https://villachiragan.saintraymond.toulouse.fr/ark:/87276/a_ra_118>.