Partie 2 Galerie des portraits

Tête de jeune garçon (C. Fulvius Plautus Hortensianus ?)

0%
Tête de jeune garçon (C. Fulvius Plautus Hortensianus ?)
Tête de jeune garçon (C. Fulvius Plautus Hortensianus ?)
Tête de jeune garçon (C. Fulvius Plautus Hortensianus ?)
Tête de jeune garçon (C. Fulvius Plautus Hortensianus ?)
Tête de jeune garçon (C. Fulvius Plautus Hortensianus ?)
Tête de jeune garçon (C. Fulvius Plautus Hortensianus ?)
Tête de jeune garçon (C. Fulvius Plautus Hortensianus ?)
Tête de jeune garçon (C. Fulvius Plautus Hortensianus ?)
Date de création
Entre 202 et 205
Matériau
Marbre
Dimensions
H. 21 x l. 18 x P. 21 (cm)
Numéro d’inventaire
Ra 68 (1)

Le traitement de ce beau portrait marqué par la mélancolie témoigne de la grande dextérité du sculpteur dans le rendu de la chevelure comme des yeux en amande et de leurs cernes. Le menton est en retrait, la bouche semble boudeuse, les cheveux, ramenés depuis le haut du crâne jusqu’aux oreilles et vers le front, forment une coiffure assez plate, composée de mèches ondoyantes bien individualisées, en particulier latéralement. Si cet indice capillaire peut encore évoquer les coiffures antonines, on le retrouve cependant sur les portraits de Septime Sévère et du jeune Caracalla.

Une seconde tête, de même type, est conservée à Rome, dans les musées du Capitole. Ces deux répliques d’un même type iconographique ayant été découvertes en deux endroits différents de l’Empire, on préféra y voir non pas le fils d’un riche citoyen mais bien un prince. Puisque les premières effigies des princes Caracalla et Géta sont connues, seul Pertinax César s’est longtemps posé comme un candidat crédible K. Fittschen, P. Zanker, Katalog der römischen Porträts in den Capitolinischen Museen und den anderen kommunalen Sammlungen der Stadt Rom, Mayence, 1985, no 79, p. 90, pl. 95-96 ; K. Fittschen, Prinzenbildnisse antoninischer Zeit (Beiträge zur Erschliessung hellenistischer und kaiserzeitlicher Skulptur und Architektur), Mayence, 1999, p. 75-76.. Fils de Pertinax, lui-même successeur de Commode, Pertinax fils a tenu, en 193, le rôle de César et de princeps iuventutis moins de cent jours, avant que son père ne soit assassiné, après un règne de seulement trois mois. Il subit lui-même les foudres du colérique Caracalla qui le fit mettre à mort en 212 ou 213. Pertinax fils et sa mère, Flavia Titiana, ne reçurent ni honneur ni titre et ne furent pas représentés sur les monnaies de Rome mais sur certaines frappes d’Alexandrie.

Voir aujourd’hui, dans la belle tête de Chiragan, Pertinax fils paraît moins certain ; cette attribution est même récusée par J.-C. Balty qui avance une nouvelle identité, celle, plausible, du beau-frère de Caracalla, C. Fulvius Plautus Hortensianus, fils de Plautien, préfet du Prétoire, et donc frère de Plautilla J.-C. Balty, Les portraits romains : L’époque des Sévères (Sculptures antiques de Chiragan (Martres-Tolosane), Toulouse, 2020 (à paraître).. Quoi qu’il en soit, l’œuvre occupe une place importante dans la série des portraits du début du IIIe siècle ; elle introduit des caractéristiques stylistiques propres à l’époque sévérienne.

D’après J.-C. Balty 2020 (à paraître), Les Portraits Romains : L’époque Des Sévères, Toulouse.

Bibliographie

  • Balty 2020 (à paraître) J.-C. Balty, Les portraits romains : L’époque des Sévères (Sculptures antiques de Chiragan (Martres-Tolosane), Toulouse
    .
  • Cazes 1999 D. Cazes, Le Musée Saint-Raymond : musée des Antiques de Toulouse, Toulouse-Paris
    .
  • Clarac 1841 F. Clarac, Musée de sculpture antique et moderne ou Description historique et graphique du Louvre et de toutes ses parties : des statues, bustes, bas-reliefs et inscriptions du Musée royal des Antiques et des Tuileries, et de plus de 2500 statues antiques … tirées des principaux musées et des diverses collections de l’Europe… accompagnée d’une iconographie égyptienne, grecque et romaine…. Tome II, Paris
    .
  • Du Mège 1835 A. Du Mège, Description du musée des Antiques de Toulouse, Toulouse
    .
  • Du Mège 1828 A. Du Mège, Notice des monumens antiques et des objets de sculpture moderne conservés dans le musée de Toulouse, Toulouse
    .
  • Espérandieu 1908 É. Espérandieu, Recueil général des bas-reliefs de la Gaule romaine, 2. Aquitaine, Paris
    .
  • Fittschen 1999 K. Fittschen, Prinzenbildnisse antoninischer Zeit (Beiträge zur Erschliessung hellenistischer und kaiserzeitlicher Skulptur und Architektur), Mayence
    .
  • Fittschen 1978 K. Fittschen, « Review of " Das römische Herrscherbild, 3.1. Caracalla, Geta, Plautilla, Macrinus bis Balbinus » », Göttingische Gelehrte Anzeigen, 250, p. 133‑153
    .
  • Fittschen, Zanker 1983 K. Fittschen, P. Zanker, Katalog der römischen Porträts in den Capitolinischen Museen und den anderen kommunalen Sammlungen der Stadt Rom (Beiträge zur Erschliessung hellenistischer und kaiserzeitlicher Skulptur und Architektur), Mayence
    .
  • Fittschen, Zanker 1985 K. Fittschen, P. Zanker, Katalog der römischen Porträts in den Capitolinischen Museen und den anderen kommunalen Sammlungen der Stadt Rom, Mayence
    .
  • Hausmann 1981 U. Hausmann, « Zur Typologie und Ideologie des Augustus-porträts », Aufstieg und Niedergang der römischen Welt, Berlin-New York
    .
  • Joulin 1901 L. Joulin, Les établissements gallo-romains de la plaine de Martres-Tolosane, Paris
    .
  • Rachou 1912 H. Rachou, Catalogue des collections de sculpture et d’épigraphie du musée de Toulouse, Toulouse
    .
  • Roschach 1865 E. Roschach, Catalogue des antiquités et des objets d’art, Toulouse
    .
  • Roschach 1892 E. Roschach, Catalogue des musées archéologiques de la ville de Toulouse : Musée des Augustins, Musée Saint-Raymond, Toulouse
    .
  • Rosso 2006 E. Rosso, L’image de l’empereur en Gaule romaine : portraits et inscriptions (Archéologie et histoire de l’art), Paris
    .
  • Wiggers, Wegner 1971 H.B. Wiggers, M. Wegner, Caracalla, Geta Plautilla (Das römische Herrscherbild. 3. Abt), Berlin
    .

Pour citer cette notice

Capus P., "Tête de jeune garçon (C. Fulvius Plautus Hortensianus ?)", dans Les sculptures de la villa romaine de Chiragan, Toulouse, 2019, en ligne <https://villachiragan.saintraymond.toulouse.fr/ark:/87276/a_ra_68_1>.