Partie 2 Galerie des portraits

Buste cuirassé de Septime Sévère

0%
Buste cuirassé de Septime Sévère
Buste cuirassé de Septime Sévère
Buste cuirassé de Septime Sévère
Buste cuirassé de Septime Sévère
Buste cuirassé de Septime Sévère
Buste cuirassé de Septime Sévère
Buste cuirassé de Septime Sévère
Buste cuirassé de Septime Sévère
Données biographiques
145 - 211
Empereur de 193 à 211
Date de création
Entre 203 et 211 ; peut-être déjà dès 199/200
Type
« Sérapis »
Matériau
Marbre de Dokimium (Turquie)
Dimensions
H. 78 x l. 64 x L. x P. 33 (cm)
Numéro d’inventaire
Ra 66 b

Il n’est pas certain que ce buste imposant et cette tête aient été associés durant l’Antiquité. L’œuvre a pu subir des transformations, inhérentes aux assemblages caractéristiques des restaurations des marbres après leur découverte. On aperçoit, à gauche, l’une des courroies de cuir, servant à maintenir les deux parties de la cuirasse. Cette large bretelle est décorée, à son extrémité, d’une tête de félin dans la gueule de laquelle passe le cordon attaché à l’anneau du plastron. Un paludamentum (manteau de couleur pourpre) couvre en grande partie cette cuirasse. Il est retenu par une fibule sur l’épaule droite.

Le portrait, dont la tête est légèrement tournée vers la gauche, appartient au type III, dit « type Sarapis », du nom du dieu sauveur gréco-égyptien qui serait ici rappelé par les quatre longues boucles, verticales et parallèles, sur le front. La thèse fut cependant combattue, aucune émission monétaire par exemple ne justifiant semblable assimilation iconographique (alors même qu’Hercule, Bacchus ou Jupiter apparaissent en revanche avec une certaine récurrence). On a tenté d’expliquer cette coiffure particulière par le voyage en Égypte de l’empereur et de sa famille, en 199. Ces mèches frontales feraient-elles ainsi allusion au sauveur (restitutor Urbis) ou au nouvel instaurateur de paix (fundator Pacis), que représentait l’empereur ? La grande et rare couronne civique rappelle, comme ce fut le cas pour Auguste en 27 avant n. è., que Septime avait, lui aussi, mis fin à une guerre civile, celle des années 193-197, qui avait suivi l’assassinat de Commode.

D’après J.-C. Balty, Le regard de Rome : portraits romains des musées de Mérida, Toulouse et Tarragona, Mérida, Toulouse, Tarragone, 1995, p. 177.

Bibliographie

  • Attanasio, Bruno, Prochaska 2019 D. Attanasio, M. Bruno, W. Prochaska, « The Marbles of Roman Portraits: New Data on the Marble Provenance of 261 Imperial and Private Urban Portraits Dating from the Mid 1st Century B.C. to the Early 6th Century A.D »., Jahrbuch des Deutschen Archäologischen Instituts, 134, p. 167‑277
    .
  • Balty, Cazes, Rosso 2012 J.-C. Balty, D. Cazes, E. Rosso, Les portraits romains , 1 : Le siècle des Antonins, 1.2 (Sculptures antiques de Chiragan (Martres-Tolosane), Toulouse
    .
  • Bernoulli 1882 J.J. Bernoulli, Römische Ikonographie, Stuttgart
    .
  • Braemer 1952 F. Braemer, « Les portraits antiques trouvés à Martres-Tolosane », Bulletin de la Société Nationale des Antiquaires de France, p. 143‑148
    .
  • Cazes 1999 D. Cazes, Le Musée Saint-Raymond : musée des Antiques de Toulouse, Toulouse-Paris
    .
  • Du Mège 1835 A. Du Mège, Description du musée des Antiques de Toulouse, Toulouse
    .
  • Du Mège 1844 A. Du Mège, Description du musée des Antiques de Toulouse (document manuscrit )
    .
  • Espérandieu 1908 É. Espérandieu, Recueil général des bas-reliefs de la Gaule romaine, 2. Aquitaine, Paris
    .
  • Joulin 1901 L. Joulin, Les établissements gallo-romains de la plaine de Martres-Tolosane, Paris
    .
  • Massendari 2006 J. Massendari, La Haute-Garonne : hormis le Comminges et Toulouse 31/1 (Carte archéologique de la Gaule), Paris
    .
  • McCann 1968 A.M. McCann, The Portraits of Septimius Severus (A.D. 193-211) (Memoirs of the American Academy in Rome), Rome
    .
  • Rachou 1912 H. Rachou, Catalogue des collections de sculpture et d’épigraphie du musée de Toulouse, Toulouse
    .
  • Roschach 1865 E. Roschach, Catalogue des antiquités et des objets d’art, Toulouse
    .
  • Roschach 1892 E. Roschach, Catalogue des musées archéologiques de la ville de Toulouse : Musée des Augustins, Musée Saint-Raymond, Toulouse
    .
  • Rosso 2006 E. Rosso, L’image de l’empereur en Gaule romaine : portraits et inscriptions (Archéologie et histoire de l’art), Paris
    .
  • Soechting 1972 D. Soechting, Die Porträts des Septimus Severus (Habelts Dissertationsdrucke. Reihe klassische Archäologie), Bonn
    .
  • von Heintze 1966 H. von Heintze, « Studien zu den Porträts des 3. Jahrhunderts n. Chr., 7. Caracalla, Geta, Elagabal und Severus Alexander », Mitteilungen des Deutschen Archäologischen Instituts. Römische Abteilung (MDAIR), 66, 73-74, p. 190‑231
    .
  • Musée Saint-Raymond 2011 Musée Saint-Raymond, L’essentiel des collections (Les guides du MSR), Toulouse
    .
  • Musée Saint-Raymond 1995 Musée Saint-Raymond, Le regard de Rome : portraits romains des musées de Mérida, Toulouse et Tarragona. Exposition, Mérida, Museo nacional de arte romano ; Toulouse, Musée Saint-Raymond ; Tarragone, Museu nacional arqueològic de Tarragona, 1995, Toulouse
    .

Pour citer cette notice

Capus P., "Buste cuirassé de Septime Sévère", dans Les sculptures de la villa romaine de Chiragan, Toulouse, 2019, en ligne <https://villachiragan.saintraymond.toulouse.fr/ark:/87276/a_ra_66_b>.