Partie 2 Galerie des portraits

Tête de Septime Sévère

0%
Tête de Septime Sévère
Tête de Septime Sévère
Tête de Septime Sévère
Tête de Septime Sévère
Tête de Septime Sévère
Tête de Septime Sévère
Tête de Septime Sévère
Tête de Septime Sévère
Données biographiques
145 - 211
Empereur de 193 à 211
Date de création
Entre 193 et 195
Type
dit « de l’avènement »
Matériau
Marbre de Göktepe 3 (Turquie)
Dimensions
H. 34 x l. 24 x P. 24 (cm)
Numéro d’inventaire
Ra 120 a

Sénateur d’origine africaine, né à Leptis Magna (en Tripolitaine, actuelle Libye), Septime Sévère devient gouverneur de la province de Pannonie supérieure, au cœur de l’Europe. Suite à l’assassinat de l’empereur Commode, puis de celui de Pertinax, il est fait empereur par les légions du Danube. Il s’appuie sur ses armées et entreprend une marche sur Rome afin d’être légitimé et d’éliminer ses principaux rivaux.

Cette tête de grande qualité, conçue dans un atelier officiel de Rome, date de cette accession au pouvoir, en 193. Il s’agit du « type I » des portraits de l’empereur. Septime Sévère avait alors 38 ans. Coiffure et barbe courtes, trois mèches rondes sur le front, regard dirigé vers le haut et rotation de la tête vers la droite sont très proches de la Tête de Septime Sévère,  Musées du Capitole, Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons CC BYtête des musées du Capitole, à Rome. Ce portrait de Chiragan semble provenir du même atelier que celui du musée de l’Ermitage, à Saint-Pétersbourg. Il rappelle par son style les derniers portraits de Commode mais ressemble également à ceux d’Antonin le Pieux. Septime Sévère cherche, en effet, à justifier par l’image une filiation totalement artificielle avec la précédente dynastie des Antonins.

D’après J.-C. Balty 1995, Le regard de Rome : portraits romains des musées de Mérida, Toulouse et Tarragona, 1995, Mérida_,_ Toulouse, Tarragone, p. 173.

Bibliographie

  • Bulletin municipal 1936 Bulletin municipal, Toulouse
    .
  • Balty 1966 J. Balty, Essai d’iconographie de l’empereur Clodius Albinus (Collection Latomus), Bruxelles
    .
  • Balty 1964 J. Balty, « Les premiers portraits de Septime Sévère : Problèmes de méthode », Latomus, 23, 1, p. 56‑63
    .
  • Balty, Cazes, Rosso 2012 J.-C. Balty, D. Cazes, E. Rosso, Les portraits romains , 1 : Le siècle des Antonins, 1.2 (Sculptures antiques de Chiragan (Martres-Tolosane), Toulouse
    .
  • Braemer 1952 F. Braemer, « Les portraits antiques trouvés à Martres-Tolosane », Bulletin de la Société Nationale des Antiquaires de France, p. 143‑148
    .
  • Cazes 1999 D. Cazes, Le Musée Saint-Raymond : musée des Antiques de Toulouse, Toulouse-Paris
    .
  • Espérandieu, Lantier 1907 É. Espérandieu, R. Lantier, Recueil général des bas-reliefs, statues et bustes de la Gaule romaine, 1 (Collection de documents inédits sur l’histoire de France), Paris
    .
  • Felletti Maj 1953 B.M. Felletti Maj, Museo nazionale romano : i ritratti (Cataloghi dei musei e gallerie d’Italia), Rome
    .
  • Joulin 1901 L. Joulin, Les établissements gallo-romains de la plaine de Martres-Tolosane, Paris
    .
  • McCann 1968 A.M. McCann, The Portraits of Septimius Severus (A.D. 193-211) (Memoirs of the American Academy in Rome), Rome
    .
  • Poulsen 1928 F. Poulsen, Porträtstudien in norditalienischen Provinzmuseen, Copenhague
    .
  • Rachou 1912 H. Rachou, Catalogue des collections de sculpture et d’épigraphie du musée de Toulouse, Toulouse
    .
  • Rosso 2006 E. Rosso, L’image de l’empereur en Gaule romaine : portraits et inscriptions (Archéologie et histoire de l’art), Paris
    .
  • Saastamoinen 2009 A. Saastamoinen, Afrikan loistavat kaupungit. Elämä roomalaisajan Pohjois-Afrikassa, Helsinki
    .
  • Soechting 1972 D. Soechting, Die Porträts des Septimus Severus (Habelts Dissertationsdrucke. Reihe klassische Archäologie), Bonn
    .
  • von Heintze 1966 H. von Heintze, « Studien zu den Porträts des 3. Jahrhunderts n. Chr., 7. Caracalla, Geta, Elagabal und Severus Alexander », Mitteilungen des Deutschen Archäologischen Instituts. Römische Abteilung (MDAIR), 66, 73-74, p. 190‑231
    .
  • Musée Saint-Raymond 1995 Musée Saint-Raymond, Le regard de Rome : portraits romains des musées de Mérida, Toulouse et Tarragona. Exposition, Mérida, Museo nacional de arte romano ; Toulouse, Musée Saint-Raymond ; Tarragone, Museu nacional arqueològic de Tarragona, 1995, Toulouse
    .

Pour citer cette notice

Capus P., "Tête de Septime Sévère", dans Les sculptures de la villa romaine de Chiragan, Toulouse, 2019, en ligne <https://villachiragan.saintraymond.toulouse.fr/ark:/87276/a_ra_120_a>.